Pokémon go : le monde (en) rêve !

Le phénomène Pokémon GO a rencontré un franc succès après son lancement. Après l’effervescence autour des casques de réalité virtuelle, c’est le nouveau phénomène qui occupe l’actualité de la scène des jeux vidéo et des applications mobiles, attirant au passage de nombreux gamers du monde entier. L’engouement actuel autour du Pokémon Go est tel que son poids en bourse a dépassé celui du géant Sony et les dollars pleuvent sur Nintendo seulement une semaine après son lancement. Mais de quoi s’agit-il au juste ?

Pokémon go : vers l’univers, et au delà !

Pokémon go est un nouveau jeu gratuit pour Smartphone né de la collaboration entre la Pokémon Company et l’éditeur de jeu Niantic, start-up spécialisée dans les jeux de réalité augmentée. C’est un jeu de réalité augmentée basé sur la géolocalisation du téléphone portable qui superpose les Pokémon à l’environnement réel. Autrement dit, les joueurs armés de leur smartphone se déplacent leur environnement naturel pour capturer les petites créatures, en temps réel, à l’aide d’une Pokéball depuis leur écran tactile. Le terme de « monde ouvert » n’a jamais aussi porté son sens, l’application universelle proposant la totalité de la planète comme terrain de jeu.

Un succès en partie basé sur le « business model » mis en place

En effet, Niantic entend utiliser son business model hérité d’INGRESS, son précédant jeu de réalité augmentée, pour offrir aux joueurs des endroits sponsorisés par des marques, évitant ainsi la publicité intrusive. Cela permettra alors aux chasseurs de Pokémons de traquer leurs créatures sans être confrontés à des soucis de pop-up ni de publicité, pouvant ralentir le jeu. Cependant, il disposera d’une boutique d’achat pas obligatoire et des avantages gagnés en visitant les Pokéstops de telle ou telle marque. C’est un modèle parfait où tout le monde peut tirer son épingle du jeu, notamment les joueurs. La réussite du modèle, couplée aux recettes de la boutique, a contribué à la valorisation des actions boursières de Nintendo, qui a déjà dépassé le géant Sony. Formule gagnante !

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *