robotonte

La tondeuse connectée : à quelles innovations s’attendre ?

Avec le développement des objets connectés, on a pu constater un mouvement qui s’est initié depuis plusieurs années des constructeurs de tondeuses de vouloir proposer au grand public un modèle de tondeuse connectée qui puissent répondre aux besoins des possesseurs de jardin. C’est ainsi que des marques comme Robomow,  Bosch avec l’Indego, Husqvarna avec Automower ont tour à tour sorti des modèles avec plus ou moins de succès.

Gagner du temps

Parmi les principes qui caractérisent ces tondeuses connectées, il y a tout d’abord la volonté de rendre le plus autonome possible l’activité de tonte à travers l’utilisation de ces robots. En effet, tout a été pensé pour que le propriétaire de cette tondeuse connectée puisque en faire le moins possible dans l’optique de gagner du temps dans une activité qui souvent peut en prendre beaucoup.

Par exemple, vous avez la possibilité de programmer des cycles de tonte au rythme que vous voulez, sachant qu’une fois la tonte terminée, la tondeuse connectée rentrera tranquillement à sa base en vue d’être rechargée. De plus en plus de modèles intègrent même la possibilité de rentrer directement à la base en cas d’intempéries, étant donné que les intempéries peuvent être dangereuses pour le bon déroulement de leurs tâches.

Un condensé de technologies

Dans le même esprit, certains modèles proposent de pouvoir contrôler à distance le robot tondeuse, grâce à une application mobile qui permet de savoir quelle est l’activité de l’appareil mais aussi de pouvoir déclencher soit un programme de tonte imprévu ou encore d’en interrompre un qui serait actuellement en cours.

Les technologies qui sont employées dans ces robots tondeuses sont ainsi devenues remarquables concernant la réalisation de la tonte, notamment avec des calculs en temps réel réalisés par certains robots visant à détecter les obstacles ou encore à être capables de cartographier, avec un GPS embarqué, les caractéristiques de votre terrain afin de gagner en précision. Certains possèdent même la particularité d’envoyer un message au propriétaire si jamais il détecte une activité anormale au niveau du robot comme cela peut être par exemple le cas avec une tentative de vol ou encore un retournement anormal de l’appareil.

Un public à moitié conquis

On peut alors s’attendre à ce que de plus en plus de consommateurs s’orientent vers ce type de tondeuses connectées étant donné que les modèles sont de plus en plus perfectionnés et faciles à utiliser. Il faudrait cependant que les marques et les constructeurs de robot tondeuses puissent proposer des appareils moins chers car il faut débourser plusieurs centaines d’euros dans le but de se procurer une tondeuse connectée digne de ce nom. Pour le moment, vous devrez payer environ 700 € minimum pour vous acquitter les services de ce petit robot avec un prix qui est fonction de la surface dont il devra s’occuper.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *