La course à la réalité virtuelle est engagée !

Jeu vidéo, hologramme, univers 3D …. Les casques de réalité virtuelle commence à beaucoup faire parler d’eux, mais sommes-nous vraiment dans un monde d’évasion ou est-ce là un simple accessoire pour geek ennuyé et à l’affut d’une nouveauté ? Eléments de réponse.

Une vraie promesse d’immersion totale

Après les premiers simulateurs, le Sensorama de Morton Heilig, ou encore les prémices de la 3D, on voit arriver depuis quelques années un OVNI totalement futuriste, qui va faire beaucoup parler de lui en peu de temps : le casque de réalité virtuelle. Si son intérêt est encore discuté, les plus grands noms se positionnent pour sortir leur propre modèle : Apple, HTC, Google, Samsung, Facebook, …

A ce jour, les plus intéressés sont bien sûr les aficionados de jeux vidéo, pour lesquels le casque promet d’offrir des sensations et des émotions totalement inédites, le joueur étant entièrement immergé dans le jeu ! Microsoft pousse le concept encore plus en avant en créant des hologrammes 3D avec son surround.

C’est en tout cas ce que promettent les fabricants… La réalité est à ce jour un peu plus mitigée.

D’après les premiers feedbacks, quelques points sont à revoir : la qualité de l’image provoque très souvent des maux de tête aux utilisateurs, voire même des malaises ; lorsque la température est élevée, de la buée apparaît, … Des détails peut-être, mais qui sont à prendre en compte pour une utilisation optimale, en espérant que le coût ne s’en retrouve pas trop impacté….

Un jeu…mais pas seulement !

Certes, on a les fans de jeux vidéo… Mais les professionnels se servent aussi de la réalité virtuelle, depuis de nombreuses années. Parmi eux, Air France, Renault, Alstom, PSA…

Grâce aux larges possibilités de cette technologie, les ingénieurs ou techniciens vont être plongés au cœur des processus. Placés dans un CAVE (Cave Automatic Virtual Environment), ils pouvoir réaliser toutes sortes de tests sur les produits : carlingues d’avions, simulations de crashs de voitures, etc. Cela représente un investissement lourd pour l’entreprise, mais elle pourra au final trouver son compte sur le long terme et même réaliser des économies.

Par ailleurs, le domaine de l’éducation mais aussi celui de la médecine commencent à s’intéresser à cette technologie : revenir dans le temps pour un cours d’histoire palpitant, simuler une opération chirurgicale, offrir un instant de bonheur aux enfants malades…

L’utilisation des casques de réalité virtuelle se démocratise et ne se limite plus aux jeux vidéo. Tout un marché est encore à développer, serez-vous au rendez-vous ?

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *