Le client est roi

Le client est roi ! Vive le roi !

La concurrence dans un secteur d’activité, se traduit pour le client, par la possibilité de faire son choix, entre différents produits. Chacun y trouve son compte, avec la plus grande satisfaction, que ce soit du côté client comme du côté professionnel. Cependant, il arrive qu’une marque s’éloigne peu à peu de sa ligne directrice, entraînant perte de clientèle, ou mécontentement. Cependant, comme l’a dit Einstein, un problème sans solution, est un problème mal posé.
Voyons comment le système de « crowdsourcing d’idées » a été mis en place, pour assurer d’une part la proximité d’une entreprise avec sa clientèle, et d’autre part la possibilité pour la clientèle de se faire entendre en exprimant ses attentes.

Le Client, un partenaire de choix

Habitués à la barrière entre le commerçant et le client, nous n’avions avant l’ère du numérique qu’un très léger accès à l’image des grandes marques. Aujourd’hui cette barrière tend à se faire de plus en plus mince, de plus en plus perméable.
En effet, avec un choix qui s’élargit, le client est devenu un véritable critique, qui, non content d’avoir accès aux produits, souhaiterait parfois que sa marque préférée corresponde à ses attentes, toujours plus nombreuses et diverses.
Aussi, afin d’éviter de donner un coup d’épée dans l’eau, les grandes marques prennent la décision de ne plus créer le besoin du client, ce dernier étant assez autonome pour le faire. Dès lors, on ne se risque plus à proposer un produit nouveau, sans s’assurer qu’il va correspondre à la clientèle la plus large possible.

Parle-moi Client, je t’écoute.

Si les grandes marques permettent aux clients de s’exprimer quant aux directions commerciales à prendre, ce n’est pas sans intérêt. En effet, comme on l’a vu plus haut, cette démarche permet avant tout d’éviter d’entreprendre de lourdes démarches de communication autour d’un produit qui séduira moins que prévu. De plus, en donnant la parole à ses clients, les grandes marques font des économies, et s’assurent leur contentement, sans quoi aucun avenir n’est possible. Le crowdsourcing permet ainsi d’éviter d’engager des fonds importants pour trouver de nouveaux produits, pour en faire la promotion, et pour garder sa clientèle la plus proche possible.

Le crowdsourcing, rendu possible par le numérique et la digitalisation, s’avère être une nouvelle forme de relation client/commerçant, qui contentera les deux parties. L’un s’assure de trouver ce dont il a vraiment envie, l’autre de faire des économies en tirant toujours au centre de la cible, pour le coût le plus réduit possible.

 

*Crédit photo: cherrybekaertbenefits

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *