Voici notre meilleure sélection de site web. Des sites choisi pour leur originalité, leur spécificité, leur approche. des sites sélectionnés par Devorigin.

Jeux de logique

Le Top site pour jouer intelligemment…

Tout jeu procure du plaisir, une sensation qui est engendrée par une activation du centre de la récompense, lui-même très lié au centre d’apprentissage du cerveau. En d’autres termes, nous avons tous besoin de jouer pour un bien-être intérieur et une meilleure humeur… Jouer c’est bien, entretenir sa mémoire en jouant, c’est encore mieux ! Voici notre top des sites de jeux de logique et de réflexion…

Pourquoi joue-t-on ?

Casse-tête chinois, assemblage de formes, énigmes ou suite de nombres, tous ces jeux et bien d’autres vous aiderons à développer votre mémoire, augmenter votre capacité de concentration ou tout simplement à passer un agréable moment. Jouer procure du plaisir et ce ne sont pas les adeptes de ces jeux qui vous diront le contraire. Gagner procure une douce euphorie. Or, comment se retrouver dans cette avalanche de jeux proposés sur le net, certes souvent jolis mais un peu bêbêtes ? Heureusement qu’il existe certains jeux qui sortent du lot et qui sont proposés par des sites sérieux. La règle est simple : les meilleurs jeux de logique et de mémoire sont ceux dont le niveau de complexité est croissant.

Un petit tour d’horizon…

Vous pouvez jouer gratuitement sur plusieurs sites, que vous soyez adeptes de PC, tablettes ou smartphones, ils s’adaptent à tous les supports. TV5Monde propose des jeux d’entrainement cérébral. Ils sont disponibles sur le site tv5monde.com sans inscription. Vous y trouverez des jeux de concentration, mémorisation visuelle et auditive…ils sont bien réfléchis et élaborés pour stimuler vos neurones.

Si vous souhaitez tester votre mémoire, les jeux proposés par mindgames.com vous garantiront des parties amusantes.

Jeuxlogiques.fr regroupe quant à lui différents jeux de logique, de réflexion et de raisonnement. Que vous soyez fan de Sherlock (puzzle d’Einstein) Sudoku, Takuzo ou Intégramme, vous trouverez votre bonheur du niveau facile au difficile.

Crédit photo : dispatchist

Euro 2016 en direct, les sites pour regarder les matchs !

Prévu entre le 10 juin et 10 juillet, l’Euro 2016 se tiendra en France. Pour les amateurs de football, il est encore temps d’acheter des billets pour profiter des plus beaux matchs de la saison, disputés par les meilleurs footballeurs de la planète. Toutefois, si vous préférez vivre les moments forts de la compétition depuis votre canapé, sur la TV, sur votre PC ou encore sur votre Smartphone sans payer, lisez la suite ! Lire la suite

La déferlante Netflix, une incroyable succes-story…

En 2005, Thomas Fredman publiait son best-seller : The World is flat, dans lequel il expliquait clairement que les entreprises digitales auront dans les décennies à venir, beaucoup plus de « chance » que les entreprises industrielles de devenir des acteurs mondiaux. Aujourd’hui, cette hypothèse se révèle vraie, surtout via des entreprises qui ont pu s’imposer comme n°1 de leur secteur, notamment, Google, Amazon,Facebook ou encore Netflix…

Lire la suite

Comment bien choisir son nom de domaine

Quand on créé un site web, arrive toujours ce moment complexe où il faut choisir son nom de domaine. Celui-ci n’est pas à choisir au hasard et il aura une influence très importante sur le succès de votre site. Et une fois qu’on a fait son choix, il est difficile et pénalisant pour son image de marque d’en changer. Pour vous aider à faire ce choix délicat, nous vous proposons ces quelques conseils.

 

Un nom de domaine parlant et facile à retenir

La première chose qu’il faut garder à l’esprit, c’est que votre nom de domaine est l’équivalent d’un nom de marque. Les plus grandes marques ont des noms faciles à retenir et à prononcer. Cela favorise le bouche à oreille et la mémorisation. Pour votre URL, gardez la même logique.

Ne choisissez pas un nom trop long (supervoiture33pascher24enligne.fr) ou trop difficile à retenir. Soyez clair et explicite (voiture-en-ligne.fr est plus clair). Votre activité doit être clairement identifiable afin que l’utilisateur puisse savoir ce qu’il trouvera sur votre site.

Quant à l’extension (.fr, .com, etc.), elle est à choisir en fonction de l’image que vous voulez renvoyer. Il en existe de plus en plus, liées à la situation géographie (.fr, .de, .nl…) ou à l’activité (.com, .mil…) du site.

 

Pensez au référencement naturel

Le nom de domaine est un critère très important pour Google pour le classement des sites web. Pour être bien positionné dans les résultats de recherche de ce moteur, vous devez donc bien choisir les mots qui y figurent.

Si vous y avez placé des termes décrivant votre activité, vous partez sur de bonnes bases. Attention cependant à rester mesuré. Avoir un nom de domaine trop précis (voiture-occasion-paris-pas-cher.fr), peut être pris pour du spam par Google. Soyez court et efficace. Et surtout, proposez un contenu dense et intéressant pour l’utilisateur sur vos pages, ce qui est très bien vu par Google et vous évitera de passer pour un spammeur.

Notez que ne pas utiliser de tirets (voitureoccasion.fr) vous évitera ce type de problème, mais Google aura alors plus de difficulté à identifier les mots-clefs présents dans votre nom de domaine.

Des sites pour limiter les intermédiaires

Nous vivons à une époque où les moyens de production de masse sont très souvent remis en cause. Aux yeux de nombreuses personnes, ils incarnent la pollution, la standardisation ainsi qu’une vision purement pécuniaire de la consommation, y compris alimentaire. Alors que les modes de consommations, poussés par la crise, évoluent pour revenir au local, se développent de nouvelles initiatives. C’est ainsi que naissent de nombreux sites qui mettent en relation directe consommateurs et producteurs.

La vente du producteur au consommateur

Ils s’appellent Verts de Terre, Mon-Producteur.com, Consommer-Local.fr… Leur point commun ? Ils mettent en relation les agriculteurs et les consommateurs, pour la vente de produits de la ferme. Les modèles sont différents : certains font de la vente directement en ligne, quand d’autres créent une fiche pour chaque vendeur, au client de faire la démarche d’entrer en contact avec le producteur qui l’intéresse.

Tous ces sites ont cependant été créés pour répondre aux mêmes problématiques. D’une part, les agriculteurs, dont les revenus ne sont pas toujours mirifiques, peuvent supprimer de nombreux intermédiaires et entrer directement en contact avec leurs clients et s’en trouver de nouveaux. Cela leur permet de se créer une meilleure marge, sans pour autant augmenter leurs prix.

Quant au consommateur, il s’agit pour lui de revenir à une autre façon de consommer, loin des supermarchés et des industriels, à la réputation bien entachée notamment par les scandales alimentaires de ces dernières années. C’est aussi un idéal, une envie de revenir à une alimentation authentique, de s’éloigner des produits industriels aseptisés, de soutenir les producteurs locaux…

Ce mode de consommation est par ailleurs promu (timidement, il est vrai) par le gouvernement, qui propose sur le site Alimentation.gouv.fr, de retrouver plusieurs initiatives de ce type. Si consommer local vous intéresse, vous pourrez vous pencher sur ce site ou faire une recherche sur Google, où vous ne manquerez pas de trouver de nombreux sites.

Tout cela montre que la vente en ligne directe est pérenne et que la demande ne chutera pas de sitôt.

 

Crédit photo: Mont de Marsan